Main menu
bioagresseur.frNon classéLes moustiques annoncent leur grand retour!

Les moustiques annoncent leur grand retour!

#moustique 2
comportements

Le blog Bioagresseur vous l’avait promis! Quatre articles complets seront exclusivement dédiés à ces moustiques qui nous mènent la vie dure! Le blog Bioagresseur vous donne les clés de la lutte anti-moustiques.

Petit rappel sur le premier article publié. Nous avions évoqué ensemble le grand retour des moustiques #moustique 1. Après avoir expliqué les généralités de ces nuisibles, intéressons-nous désormais au comportement du moustique.

Alimentation

Vous le savez, les moustiques se nourrissent principalement de sang, c’est pourquoi ils appartiennent à la famille des hématophages. Cette nourriture leur est indispensable pour l’apport en protéines.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, nous ne sommes pas les seuls pour qui les moustiques ont de l’intérêt. Ils s’attaquent également aux oiseaux, aux rongeurs, aux plus gros mammifères et aux reptiles. Toutefois, le moustique tigre, qui est de plus en plus présent sur le territoire français, adore le sang humain #moustiquetigre

Notons que le sang n’est pas le repas préféré des moustiques! Ils affectionnent particulièrement l’eau sucrée et les sucs végétaux, ce qui caractérise les nectarivores.

En ce qui concerne la larve du moustique, elles se contentent des matières organiques qu’elles retrouvent dans l’eau. On comprend alors l’intérêt des larves pour l’écosystème puisqu’elles nettoient les étangs.

Cycle de vie

cycle de vie du moustique

Cycle de vie du moustique

Avec les dérèglements climatiques que l’on connaît, il est difficile de définir précisément les périodes où le moustique se développe. Généralement, le moustique s’invite dans nos jardin au mois de mars et y reste jusqu’en septembre #traitement

C’est tout un rituel qui s’organise autour de la recherche de femelles: les mâles se regroupent en essaim en respectant une distance précise avec le voisin et une vitesse commune pour tous. Le battement ralentie des ailes des femelles permettent aux mâles de les repérer.

Notons que les femelles sont fécondées qu’une seule fois dans toute leur vie et conservent les spermatozoïdes dans une petite poche interne. Seulement deux jours après la fécondation, elles peuvent alors pondre leurs œufs dans les eaux et notamment sur des végétaux à la surface de l’eau. La ponte peut atteindre des volumes impressionnants allant jusqu’à 2000 œufs! Les œufs ont la capacité de se mettre en dormance pendant plusieurs années s’ils ne manquent pas d’eau. Mais la larve ne peut s’adapter à toutes les eaux. Par exemple, elle ne peut pas se développer dans les eaux salées ou bien dans les eaux courantes.

Quatre étapes caractérisent le cycle de vie des moustiques. Trois d’entre elles se font sous l’eau et la dernière dans les airs. L’ensemble du cycle s’étale sur une dizaine de jours. Toutefois le climat agit directement sur la durée du cycle, plus il fait chaud, moins le cycle est long.

La durée de vie moyenne du moustique peut aller jusqu’à 40 jours.

N’oubliez pas, « connaître son ennemi, pour mieux le combattre ». Dans le prochain numéro nous nous intéresserons plus précisément aux risques que génèrent les moustiques.

Alors retrouvons-nous la semaine prochaine pour le troisième article #moustique 3.

Vous souhaitez passer un été loin des moustiques? Vous êtes passionné par l’environnement et les Bioagresseurs? Quel que soit la raison, vous êtes les bienvenues sur ce blog Bioagresseur pour apprendre et partager.

Retrouvons-nous très vite pour un nouvel article consacré aux moustiques.

Rendez-vous sur Facebook, Instagram et Twitter pour plus d’informations!

A bientôt sur le blog Bioagresseur!

#moustiques#moustique#lutte#antimoustiques#antimoustique#anti-moustiques#anti-moustique#comprendre#comportment#bioagresseur#blog#article#solutions#traitements#demoustication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *