Main menu
bioagresseur.frNon classéQuand les chenilles passent à l’attaque

Quand les chenilles passent à l’attaque

#processionnaire2
Cycle de vie des chenilles processionnaires

 

Les chenilles processionnaires continuent leur prolifération partout en France. Leur développement suit un processus régulé par des étapes précises. Le traitement est donc nécessaire toute l’année. Aujourd’hui le blog Bioagresseur s’attaque au cycle de vie de la chenille processionnaire pour mieux lutter contre elle.

 

La première étape du cycle de vie des chenilles processionnaires débute au mois de Juillet, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer. C’est à ce moment là que débute le vol, la reproduction et la ponte des œufs pour les papillons qui se trouvent à l’âge adulte. Cette partie de l’année constitue les prémices du processus. Cette étape peut durer plusieurs mois.

A partir du mois de Novembre, jusqu’en Février, les chenilles processionnaires vont apprendre à se débrouiller seules et à construire leur lieu de vie. Ceci constitue l’étape de la nidification. Vous avez remarqué,  en ce moment, nous pouvons apercevoir au sommet des arbres des nids en soie blanc où se nichent les chenilles et ce pour toute la période hivernale. Les chenilles s’alimentent directement sur l’arbre en consommant des aiguilles et des feuilles.

De Mars à Avril, les chenilles processionnaires se retrouvent en procession. C’est-à-dire qu’elles se déplacent par colonie, en file indienne. Ne soyez pas étonnés de les voir au sol. Les processionnaires descendent de leurs nids pour s’enfouir sous la terre. C’est à cette période qu’il est essentiel de se montrer vigilant surtout si vous avez des allergies, des enfants et des chiens.

L e dernier stade d’évolution débute en Mars et constitue celle de l’enfouissement sous terre des chenilles processionnaires. Comme à leur habitude, elles se déplacent en procession et descendent définitivement de l’arbre pour finaliser leur cycle de vie. Cette phase peut  perdurer  jusqu’en Juin. Une fois sous terre, les chenilles processionnaires vont procéder à leur transformation en l’état de nymphe (appelé également chrysalide); métamorphose intermédiaire entre l’état de larve et celui de papillon.

 

Vous savez tout  concernant le cycle des chenilles processionnaires mais il est important de garder en tête que cet article décrit un cycle moyen et théorique, susceptible de varier selon le climat. Plus il fait chaud, plus les cycles ont tendances à se raccourcir.
A la semaine prochaine avec le blog Bioagresseur afin de lister ensemble les dangers provoqués par ces nuisibles de chenilles processionnaires.

 

Devenez expert en la matière en suivant notre blog Bioagresseur chaque semaine pour un nouvel article sur les chenilles processionnaires.
Ne manquez aucune actualité sur notre page Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *