Main menu
bioagresseur.frNon classéSouris toutes les astuces pour s’en débarrasser

Souris toutes les astuces pour s’en débarrasser

Voici un article de conseils présentant les différentes approches qui existent dans le traitement des souris.

Premièrement il est important de rappeler pourquoi il est nécessaire d’apporter des solutions à ces rongeurs. Aujourd’hui, avec le boom des NAC on oublie parfois que les souris (non domestiques) sont toujours la source de beaucoup d’ennuis: ce petit rongeur de la famille des muridés peut en effet se révéler être un destructeur en puissance.

S’attaquant principalement aux aliments et notamment aux céréales et à leurs dérivés (biscuits, corn flakes, farines, etc…), la souris peut aussi dégrader le linge et dans certains cas elle peut aller jusqu’à ronger les câbles électriques qui alimentent nos appareils ménagers et autres équipements multimédia.

La présence d’excréments ou d’urine de souris est souvent la preuve qu’une invasion se prépare, soyez vigilants.

Si vous ne savez pas, ou n’êtes pas sûrs de savoir à quoi ressemble ces excréments voici un exemple:

Excrément de souris et de rat

De plus les souris ont la particularité comme beaucoup de petits rongeurs de se reproduire à un rythme effréné. Quelques chiffres pour que vous compreniez bien l’ampleur que peut prendre un problème de souris s’il n’est pas traité rapidement: l’espérance de vie de ces rongeurs est d’un an environ, durant cette année une mère peut avoir jusqu’à 8 portées et chaque portée compte jusqu’à six individus.

On comprend alors combien il peut être rapide de se laisser envahir par ces rongeurs. Certains de nos clients ont été obligé de faire appel à nous parce qu’ils s’étaient laisser envahir. C’est assez courant, le tout est de prévenir le risque d’invasion et de réagir à temps le cas échéant.

Comment bien se prémunir de l’arrivée de ces rongeurs ?

Les conseils que nous allons vous donner ici peuvent paraître évidents, simples voire enfantins mais ce sont les meilleurs moyens de prévention.

Les souris sont des rongeurs qui sont attirés par la nourriture comme dis plus haut. Il convient donc de ne pas laisser d’accès à de la nourriture dans sa maison ou son appartement. Ce qui veut dire que la nourriture doit être stockée dans un endroit fermé, sec et propre. Et oui c’est tout bête mais avoir un intérieur propre et rangé est le premier rempart contre les souris, ceci dit ça ne veut absolument pas dire que les gens qui ont des problèmes de souris ne sont pas soucieux de la propreté de leur intérieur car il existe des facteurs qui, même dans des endroits tenus propres, favorisent l’arrivée des souris.

D’une manière générale il est conseillé de garder toutes les interfaces avec l’extérieur (portes, fenêtre, grilles d’aération, ventilation, etc…) sous surveillance et closes si possible. Evidemment tous les trous (dans les murs, les plinthes, etc…) doivent être rebouchés de préférence avec de la laine de verre car les souris ne peuvent pas la ronger.

La gestion des ordures est primordiale dans la prévention des rongeurs, surtout en maison. Gardez vos ordures le plus loin possible de votre maison, et veillez à ce que cette dernière soit bien fermée car les odeurs peuvent attirer les rongeurs.

Enfin il y a des terrains sensibles à surveiller tout particulièrement, les zones humides (canalisations, salle de bains, caves) et les zones où les souris peuvent s’installer à l’abri de notre regard (combles, greniers).

Que pensez des répulsifs, sont-ils efficaces ?

Il existe plusieurs sortes de répulsifs, des répulsifs comme l’alcool de menthe qui vont indisposer l’odorat des souris (il faut compter une quinzaine d’euros pour 100 mL), des répulsifs moins conventionnels comme le fait de répandre de la litière usagée autour de chez soi (qui indiquera aux rongeurs qu’un prédateur naturel habite là), et enfin on utilise aussi les ultra sons comme répulsif contre les rongeurs.

Avant de rentrer dans le détail de chacun des répulsifs il est a noté que ces solutions sont provisoires et ne régleront en rien le problème lui même.

Pour l’alcool de menthe c’est un remède de grand mère qui fonctionne effectivement mais qui revient aussi cher qu’un solution pérenne.

Concernant l’épandage de litière usagée, en plus de la nécessité d’avoir un chat (qui chassera normalement de lui même les souris) c’est une solution qui n’est pas adaptable aux appartements et qui est plus contraignante que la simple d’appâts.

Enfin l’efficacité des ultrasons est relative en comparaison avec les autres méthodes, de plus les ultrasons incommoderont aussi bien les souris que vos animaux voire ceux de vos voisins. Donc une solution discutable.

Je suis envahi(e), aidez moi !

Nous discuterons ici des solutions qui existent en fonction de leur conditions d’utilisation.

Sachez qu’une première solution peut tout simplement être d’avoir un prédateur naturel des souris chez soi, on pense aux chats mais les chouettes ou même les hiboux sont très friands de rongeurs. Mais les chats restent les prédateurs les plus « accessibles » à tous.

Mais il existe deux problèmes majeurs à prendre un chat: les allergies, les enfants en bas âge. Dans ces cas là il faut alors se tourner vers des solutions dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

Premièrement si vous devez traiter des souris en extérieur ou dans un garage nous vous conseillons d’utiliser des traitements dits « dispersibles » , soit des grains. Ces grains sont des céréales auxquels on ajoute des agents toxiques pour les rongeurs. Ces grains contenant des substances potentiellement toxiques pour les autres animaux, ces grains sont à proscrire si vous devez traiter un terrain sans animaux.

Les solutions « non dispersibles » se divisent en deux catégories:

Les blocs et les pâtes, les blocs s’utilisent pour toutes les lieux humides. Parfaitement adaptés pour être utilisés dans des canalisations, les salles de bain ou encore dans les caves. Les blocs hydrofuges sont très appétant pour les souris et contiennent un anti-coagulants très puissant.

La pâte appât est un gel qui s’utilise à l’intérieur des maisons et des habitations.

Ok, et maintenant je les utilise comment tous ces produits ?

Avant toute chose nous tenons à votre mettre en garde, ces produits ne sont pas anodins leur utilisation doit se faire dans le plus strict respect des conditions d’utilisation.

Que ce soit pour les blocs ou pour les pâtes, Vivéonis vous recommande de toujours utiliser ces produits dans des stations d’appâtage: disposez un sachet de produit dans un poste sécurisé en plastique dur ou dans un poste appât en carton afin de savoir facilement quel endroit vous avez traité, et afin d’éviter que vos animaux domestiques n’ingurgitent ces produits.

Vous pouvez également utiliser les grains dans les stations d’appâtage si vous voulez utiliser les grains en intérieur, dans des combles ou un grenier par exemple.

Ces solutions sont doublement efficaces car elles sont à la fois très appétantes pour les rongeurs et que les ces derniers ne s’en méfient pas car l’effet de l’anticoagulant est à retardement (entre 2 et 21 jours après ingestion). Les rongeurs n’associent donc pas les grains, le bloc ou la pâte à un danger quelconque.

Retrouvez tous les conseils Vivéonis de lutte contre les bioagresseurs sur le blog Bioagresseur.fr

 

 

Two thoughts on “Souris toutes les astuces pour s’en débarrasser

  1. Bonjour j’ai vu une souris un soir pendant que je regardais la télévision, le lendemain même j’ai acheté des pièges à souris depuis je ne l’ai pas vu mais il y a quelque chose qui m’intrigue c’est que si je ne l’avais pas vu je n’aurais jamais su qu’il y en avait car je n’entendais pas de grincessement ou autre me laissant croire qu’il y en avait.
    J’ai deux questions. Étant donné que j’habite en rez de chaussée était possible que le nid de la souris soit dehors et qu’il vient se nourrir chez moi?
    Et est ce qu’il y a possibilité de contamination dû au contact avec un tissu qui avait des excréments de souris?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Rosine,

      Milles excuses pour cette réponse tardive, votre commentaire n’était pas notifié de mon côté. Lorsque nous tardons à vous répondre n’hésitez pas à contacter le 09.83.25.54.08.
      Pour répondre à votre première question, les souris peuvent tout à fait s’installer à l’intérieur de votre maison ou de votre immeuble. Elles se nichent dans les combles ou encore dans les double cloisons. Elles se nourrissent en autre de papiers, de cartons et recherchent la chaleur surtout en cette période de froid.
      Concernant votre deuxième question, il existe malheureusement un risque de contamination avec un tissu qui a été au contact d’excréments de souris, toutefois cette transmission est indirect.
      De nombreuses sociétés spécialisées dans le traitements des nuisibles peuvent vous aider.
      Le blog Bioagresseur publiera la semaine prochaine un article dédié aux problèmes que les rongeurs peuvent engendrer #rongeurtom3

      A bientôt,
      Le Blog Bioagresseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *