Main menu
bioagresseur.frNon classéEn finir avec le cauchemar des punaises de lit !

En finir avec le cauchemar des punaises de lit !

#punaisedelit1
#généralités

Punaises de lit de profile

Punaise de lit par blog Bioagresseur Viveonis

 

Blog Bioagresseur, retour sur la toile, pour une nouvelle thématique : les punaises de lit. Un grand nombre d’entre nous se retrouvent confrontés à ce problème (#nuisibles). L’infestation des punaises de lit peut devenir cauchemardesque. La mission du blog Bioagresseur : vous donnez des petites astuces pour mieux comprendre ce nuisible et des solutions pour l’éradiquer définitivement. Le blog bioagresseur dédie 4 articles exclusifs ces 4 prochaines semaines sur les punaises de lit: la semaine prochaine (#punaisedelit2), nous aborderons le comportement des punaises et leur spécificités. La troisième semaine (#punaisedelit3) sera dédiée aux nuisances que peuvent entraîner ces insectes et enfin, #punaisedelit4, le blog bioaggresseur vous proposera des solutions de traitements efficaces (#solutions).

Appartenant à la grande famille des insectes, les punaises de lit sont des hémiptères aguerries. La famille des hémiptères regroupent les insectes « suceurs de sang ». En effet, les punaises de lit se nourrissent exclusivement du sang des mammifères et affectionnent tout particulièrement le sang humain. Mais, les punaises de lit peuvent se rabattre également sur le sang de nos animaux domestiques. Les punaises de lit peuvent jeûner plusieurs mois et reprendre leur alimentation normalement, comme si de rien n’était. Elles sont capables de rester immobiles pendant plusieurs heures. Extrêmement résistantes les punaises de lit compliquent ainsi d’avantage leur éradication.

Ces nuisibles ont une forme ovale et plate. Visibles à l’œil nu, leur taille peut aller de 1 mm à 5 mm pour l’adulte. Leur couleur varie du brun au rouge selon la quantité de sang ingurgitée. Dénuées d’ailes, elles possèdent des antennes et un rostre court sur le ventre pour piquer.

Les punaises de lit sont présentes le plus souvent dans les logements collectifs comme dans les hôtels, les pensions, les camps de vacances… des milieux où l’hygiène laisse à désirer. Elles se déplacent d’habitation en habitation sans difficultés transportées par les meubles, la literie (#lit), les vêtements, les sacs et valises… Fuyant toute luminosité, le jour, elles se cachent dans le papier peint, derrière les tableaux, les prises électriques et surtout dans les coutures de matelas, canapés.

Vous êtes curieux et voulez en savoir davantage sur les nuisibles ? Vous appréciez le partage et l’échange d’idées ? Le blog Bioagresseur est fait pour vous ! Découvrons et partageons ensemble chaque semaine dès la parution de l’article et retrouvez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter. A très vite sur le blog Bioargesseur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *